Le système de soins de santé aux États-Unis et en Grande-Bretagne : quelles sont les barrières qui attendent les immigrants ?

Treatment
Insurance
Expats

Partager:

Le système de soins de santé aux États-Unis et en Grande-Bretagne : quelles sont les barrières qui attendent les immigrants ?

L'augmentation des migrations dans le monde entraîne de nombreuses difficultés pour les expatriés. Même dans les pays où la population immigrée est importante, comme les États-Unis et le Royaume-Uni, certains obstacles subsistent. Pour en savoir plus sur les obstacles que rencontrent les immigrants dans le processus d'obtention de soins médicaux aux États-Unis et au Royaume-Uni, lisez notre article

Obtenir des informations gratuites sur plus de 200 pays
Obtenir des informations gratuites sur plus de 200 pays
Cliquez ici


Le niveau de migration dans le monde est en constante augmentation, mais malgré cela, les expatriés continuent de rencontrer des difficultés pour recevoir des soins médicaux à l'étranger. Étant donné que les États-Unis et la Grande-Bretagne sont les leaders mondiaux en termes de nombre d'immigrants, nous avons décidé d'enquêter et de comparer les obstacles auxquels les migrants peuvent être confrontés lorsqu'ils reçoivent des soins médicaux dans ces pays.

Quels sont les obstacles auxquels les immigrés sont confrontés lorsqu'ils reçoivent des soins médicaux aux États-Unis et en Grande-Bretagne ? Une analyse détaillée suit.


Obstacles à l'obtention de soins médicaux par les immigrés aux États-Unis


En 2022, 44,7 millions d'immigrants vivaient aux États-Unis et les experts estiment que d'ici 2050, un Américain sur cinq sera né à l'étranger.

Les services médicaux aux États-Unis sont assez coûteux, et il est donc essentiel de disposer d'une police d'assurance maladie. Cependant, les États-Unis d'Amérique ne disposent pas d'un programme d'assurance maladie universel. Le pays dispose d'un système largement développé d'assurance maladie privée et d'assurance publique (par exemple, Medicare, Medicaid). Cependant, chacune de ces politiques présente certaines caractéristiques qui créent des obstacles à l'accès des étrangers aux soins médicaux.


Obstacle 1 - absence de droit à l'assurance maladie


Les immigrants qui ont les moyens de souscrire une assurance privée sont libres de le faire aux États-Unis, quel que soit leur statut d'immigration. Cependant, l'éligibilité des expatriés à faibles revenus à une couverture publique dépend du statut d'immigration, de l'âge de l'expatrié et de l'État de résidence.

Selon les experts, 32 % des expatriés qui vivent aux États-Unis depuis moins de 6 ans et 41 % de ceux qui vivent dans le pays depuis plus de 6 ans ont une police d'assurance maladie financée par leur employeur.

Dans le même temps, de 58 à 65 % des migrants n'ont pas du tout d'assurance maladie aux États-Unis.

Jusqu'en 1996, les immigrés légaux à faibles revenus pouvaient bénéficier de la couverture Medicaid au même titre que les autres citoyens américains à faibles revenus. Toutefois, après la modification de la loi, les immigrés légaux ont perdu leur éligibilité à Medicaid au cours de leurs cinq premières années de résidence aux États-Unis, à l'exception des enfants et des femmes enceintes. Cette politique a rendu l'accès aux soins médicaux beaucoup plus difficile pour les étrangers pauvres.

Dans le même temps, de nombreux États ont élargi leurs programmes d'assistance aux expatriés enregistrés sur leur territoire. Par exemple, la Californie et New York offrent des services similaires à Medicaid à tous les immigrants qualifiés. L'Arkansas et le Michigan ne proposent pas d'assurance maladie publique aux immigrants, mais ils offrent des soins prénataux aux femmes enceintes. Toutefois, l'Arizona, le Colorado et la Géorgie ont adopté des lois qui rendent encore plus difficile l'accès des immigrés à l'assurance.

  Afin d'accroître la couverture d'assurance des immigrés, le gouvernement américain accorde aux expatriés des prêts pour l'achat de plans d'assurance maladie par l'intermédiaire des bourses d'assurance maladie de l'État.


Deuxième obstacle : l'accès limité aux soins médicaux


En théorie, les expatriés peuvent recevoir des soins médicaux aux États-Unis même s'ils n'ont pas de police d'assurance maladie. Cependant, de nombreuses études indiquent que l'assurance maladie est "un déterminant majeur de l'accès aux soins de santé pour les immigrants". Surtout si l'on considère le coût élevé des services de santé dans le pays. Étant donné que la plupart des étrangers aux États-Unis n'ont pas de police d'assurance, ils ne peuvent pas se rendre dans un établissement médical pour obtenir de l'aide.

De plus, même si un immigrant parvient à obtenir une assurance sociale, de nombreux médecins n'acceptent pas ces patients en raison du faible coût de la consultation.

Obstacles à l'obtention de soins médicaux par les immigrés en Grande-Bretagne


Le système de santé britannique, connu sous le nom de National Health Service (NHS), est financé par les contribuables et offre des soins gratuits à tous les patients, quel que soit leur niveau de revenu. Le secteur de l'assurance privée est également très développé en Grande-Bretagne. Malgré cela, les étrangers se heurtent à certains obstacles dans le pays lorsqu'ils reçoivent des soins médicaux, en particulier

- les barrières administratives et légales - 29% ;

- le manque de connaissance ou de compréhension du système de santé et des droits - 17% ;

- la barrière de la langue - 14% ;

- la peur d'être arrêté - 11 %.

Il est important de noter que toute personne au Royaume-Uni peut s'inscrire et consulter un médecin généraliste gratuitement. Il n'y a pas non plus d'obligation de résidence minimale au Royaume-Uni avant de se rendre à la clinique. Les médecins doivent enregistrer toutes les personnes qui vivent sur leur territoire sans demander de preuve d'identité ou de résidence. Les soins urgents et les centres de soins urgents sont également gratuits et accessibles à tous au Royaume-Uni.

En général, contrairement au système de santé américain, où la plupart des migrants n'ont même pas accès à une assurance maladie, les expatriés au Royaume-Uni signalent les obstacles suivants :

- difficultés à prendre rendez-vous avec un médecin généraliste dans les délais impartis ;

- accès limité aux soins dentaires ;

- manque de compréhension des droits à l'assistance médicale en Grande-Bretagne ;

- craintes et obstacles personnels.

L'accès aux médicaments en vente libre a également été souvent mentionné comme un obstacle, car les médicaments sur ordonnance sont couverts par l'assurance, alors que les médicaments en vente libre ne le sont pas. Cela représente une dépense importante, en particulier pour les familles avec de jeunes enfants qui ont souvent besoin de produits pour enfants contre le rhume et la grippe.


Les systèmes de santé britannique et américain présentent des différences fondamentales, ce qui explique que les obstacles rencontrés par les expatriés dans ces pays diffèrent considérablement.

Une analyse approfondie a montré que les obstacles à l'obtention d'une couverture d'assurance par les migrants aux États-Unis sont importants et que les conditions de fourniture des soins médicaux dépendent de l'État de résidence du migrant. Dans le même temps, les immigrants rencontrent moins d'obstacles pour accéder aux soins de santé en Grande-Bretagne, car tout le monde dans le pays a droit à un traitement gratuit dans le cadre du NHS (système national de santé).





Daria Rogova, responsable des assurances chez Visit World


Vous aurez besoin d'une assurance maladie pour déménager, voyager ou travailler en toute sécurité dans un nouveau pays. Vous pouvez demander une extension de votre police d'assurance sur notre site web ici.




Produits de Visit World pour un voyage confortable :

Guide de voyage pour 200 pays ;

Conseils juridiques d'un spécialiste local sur les questions de visa et de migration ;

Assurance voyage dans le monde entier (veuillez sélectionner le pays qui vous intéresse et la nationalité pour bénéficier des services) ;

Assurance médicale dans le monde entier.




Articles recommandés

2 min

Education Étudier en France pour les étrangers : un guide détaillé

Étudier en France pour les étrangers : un guide détaillé

La France est connue pour son grand nombre d'universités prestigieuses, la qualité de son enseignement et la richesse de son patrimoine culturel. Ce pays attire des étudiants du monde entier qui rêvent de faire des études supérieures dans des établissements renommés et d'améliorer leur connaissance de la langue française. Découvrez les principaux aspects des études pour les étrangers en France, notamment le choix de l'université, la procédure d'admission, le financement et l'aide aux étudiants, ainsi que des conseils généraux pour des études réussies dans ce pays.

12 nov.. 2023

Plus de détails

2 min

For refugees Les immigrants quittent le Canada: comment le gouvernement ralentit le rythme de l'expatriation

Les immigrants quittent le Canada: comment le gouvernement ralentit le rythme de l'expatriation

Le gouvernement du Canada a annoncé un nouveau plan de migration qui prévoit un changement dans le rythme de croissance du nombre de résidents permanents dans le pays. L'accent est désormais mis non seulement sur le maintien d'un système migratoire stable, mais aussi sur l'octroi d'un délai pour une intégration efficace et l'expansion du marché du travail. En savoir plus sur les principales dispositions du nouveau plan de migration du Canada

13 nov.. 2023

Plus de détails

2 min

For refugees Restrictions des prestations sociales pour les migrants en Suède: qui est concerné par la dernière réforme ?

Restrictions des prestations sociales pour les migrants en Suède: qui est concerné par la dernière réforme ?

La Suède envisage de modifier le système de prestations sociales pour les migrants originaires de pays extérieurs à l'Union européenne. Cette décision est une réponse au flux croissant de migrants en provenance de différentes parties du monde. En savoir plus sur les changements apportés aux prestations sociales pour les migrants en Suède

14 nov.. 2023

Plus de détails

2 min

Voyages En raison de l'éruption du volcan Fagradalsfjatl en Islande, l'état d'urgence a été déclaré

En raison de l'éruption du volcan Fagradalsfjatl en Islande, l'état d'urgence a été déclaré

La ville de Grindavik, sur la côte sud-ouest, a été évacuée tôt samedi matin après que le magma en mouvement sous la croûte terrestre a déclenché des centaines de tremblements de terre, considérés comme des signes avant-coureurs d'une éruption. Découvrez pourquoi les experts prévoient une éruption du volcan Fagradalsfjall et ce que l'on sait de l'évacuation

13 nov.. 2023

Plus de détails